Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 00:06

Liberation-Cahuzac-indigne.jpg

       C'est bon, il est passé aux aveux. Lors de sa démission, je m'étais dit : « si il démissionne, c'est qu'il a quelque chose à se reprocher ». Il avait pourtant nié. Il avait nié avec force et conviction, s'insurgeant faussement contre le journal Médiapart. Il avait nié devant l'Assemblée Nationale, devant le Premier Ministre, devant le Président de la République, devant les caméras de Télé, devant la France entière. Je ne sais pas quoi penser. Je suis partagé entre un sentiment de fierté pour le journalisme d'investigation tel que celui qu'a réalisé Médiapart, journal qui, contre vents et marées, s'est accroché devant les critiques et a encore une fois montré qu'il était bel et bien libre. Et d'un autre côté, je ressens un mélange de consternation et de colère. J'ai honte. Jerôme Cahuzac était quand même le ministre du budget ! Oui, celui là même qui disait lutter contre la fraude fiscale, celui aussi qui applaudissait bien fort quand François Hollande indiquait vouloir un gouvernement irréprochable. 
Cela ne fait plaisir à personne, ni même à des journalistes, d'annoncer qu'un ministre, et donc un représentant de la France, fraude.

Mais passons à autre chose, en espérant ne plus voir ce genre d'incidents, ou « couacs, comme disent certains, à la Une de nos journaux...  

Partager cet article

Repost 0
Published by mediapprenti (S.G) - dans Politique
commenter cet article

commentaires